Partenaires pro | Svilupassi cù l'Università di Corsica
Recruter  |
L'offre de formation de l'Université de Corse

Offre de formation

100 formations pluridisciplinaires, du niveau bac au doctorat

Pour ouvrir la voie de la réussite et de l’insertion à ses 4 600 étudiants, l’Université de Corse s’est dotée de moyens appropriés tels qu’une offre de formation diversifiée, répartie en grands domaines fondamentaux incluant des enseignements de pointe et adaptée au territoire. Fortement investie dans la voie de l’international, elle encourage ses étudiants à développer une véritable culture de la mobilité.

 

Une offre de formation professionnalisante et en phase avec son territoire

L’intérêt constant de l’insertion des étudiants s’appuie sur des formations à fort contenu professionnalisant, qui orientent vers des métiers ciblés, en accord avec les grandes problématiques de développement du territoire : numérique, droit, audiovisuel et communication, économie et gestion des entreprises, ingénierie de l’environnement et des énergies renouvelables, tourisme durable, génie civil, santé...

Plusieurs facultés et écoles de l’Université de Corse organisent chaque année un conseil de perfectionnement. Composé de représentants de l’Université et de professionnels, son objectif est de mettre en adéquation les programmes pédagogiques de la formation avec les "besoins métiers" attendus par les professionnels.

Aussi, les formations en alternance ont beaucoup d’atouts : gagner jusqu’à près de 100% du SMIC, travailler dans une entreprise tout en suivant des cours et préparer un diplôme reconnu. Le principe est simple : l’étudiant alterne tout au long de l’année les périodes de cours et les périodes en entreprise. Cette organisation des contrats de travail en alternance facilite l’insertion professionnelle, la plupart des alternants trouvent en effet un emploi à l’issue de leur contrat. L’Université de Corse propose plus d’une trentaine de formations en alternance, du DUT au Master et dans tous les domaines.

Page mise à jour le 05/12/2016 par PHILIPPE ROCCHI