Partenaires pro | Svilupassi cù l'Università di Corsica
Partenaires pro |
Attualità

Les vendredi 5 et samedi 6 décembre 2014 : Université citoyenne "Faire l'Europe en Corse ?"

Les vendredi 5 et samedi 6 décembre 2014
Université citoyenne :
Faire l'Europe en Corse ?

Amphi Ribellu, UFR Lettres, Campus Mariani, Corte

 


Les 5 et 6 décembre 2014 à Corte, l’Université de Corse organise, avec le Comité Economique et Social Européen, une université citoyenne intitulée «Faire l’Europe en Corse ?». A travers des conférences et des tables rondes, cette université citoyenne vise à créer un espace de débat ayant pour but d'éclaircir les problématiques actuelles et leur donner de nouvelles perspectives d’évolution dans le cadre d’un rapport reconsidéré de la Corse aux institutions européennes.




Faire l'Europe en Corse ?
Quelques mois après les élections européennes qui ont ébranlé un peu plus le socle politique de son projet, et dans une période historique particulièrement tourmentée (crise de l’euro, situation en Ukraine, référendums en Ecosse et en Catalogne, etc.), peut-on encore croire dans la capacité de l’Europe à proposer aux communautés humaines qui la composent un destin commun désirable et praticable ? Peut-on encore croire à une citoyenneté européenne qui prendrait une forme plus élaborée et plus riche qu’un simple passeport ?

Vues de nombreux territoires, les institutions européennes apparaissent coupées des réalités. Les principes désormais érigés en dogmes de liberté de circulation des hommes et des marchandises, d’union monétaire et de grand marché intérieur sont de plus en plus perçus comme des constructions idéologiques et technocratiques, contraires à l’intérêt des peuples. Pourtant, les acquis notables dans les domaines du développement régional et transfrontalier, de la science et de l’enseignement supérieur, des droits de l’homme ou de protection des identités culturelles témoignent d’une facette humaniste de l’Europe. Force est cependant de reconnaitre que pour les territoires soumis à des contraintes lourdes, les problèmes n’ont cessé de s’accroitre au cours du temps, et ce malgré le poids significatif des aides émanant de Bruxelles.
La Corse offre l’exemple d’un territoire dont la spécificité, système singulier de contraintes ou différence culturelle à fort potentiel humain et économique, est soit mal appréhendée, soit ignorée par les institutions européennes. Agriculture, transports, écologie, logement, vie des entreprises, expression culturelle ou cohésion sociale, autant de problèmes pointés par les acteurs auxquels l’Europe reste souvent imperturbable voire sourde. Les questions de spéculation immobilière, de protection des écosystèmes, de déclin culturel et de désertification de l’intérieur, d’insularité ou d’économie de production, n’ont toujours pas trouvé de réponse efficace. Dès lors, l’Europe apparait davantage comme un obstacle que comme un facilitateur. Alors, oui, l’Europe en Corse. Mais pour quelle Corse ? Et finalement, au service de quelle vision de l’Europe et de sa construction ?


PROGRAMME

Vendredi 5 décembre 2014
Amphithéâtre Ribellu - UFR Lettres - Campus Mariani - Corti

10h Discours d’ouverture
Paul-Marie Romani, Président de l’Université de Corse
Henri Malosse, Président du Comité Economique et Social Européen

10h45 Conférence-débat
Réinventer le projet Européen à partir des territoires
Henri Malosse, Président du Comité Économique et Social Européen
Alexia Kefalas, Journaliste pour le quotidien grec Kathimerini, correspondante à Athènes de nombreux médias francophones, parmi lesquels i-Télé, RTL, Le Point, Le Figaro ou France 24
Vincent Casanova, revue Vacarme

14h Table ronde
Habiter la Corse : avec ou malgré l’Europe ?
L’Europe a fait de la circulation des hommes, des marchandises et des capitaux un principe fondateur. Pour la Corse, ouverte par tradition et en quête d’attractivité nouvelle, ce principe ne va pas sans mettre en péril d’autres ressorts essentiels du vivre ensemble. Cette table ronde a pour objectif de cerner les tensions et difficultés nouvelles que l’application de ce principe a pu favoriser et, dans le même temps, analyser les solutions, en particulier du point de vue politique et juridique européen, que la Corse tente aujourd’hui d’apporter pour garantir les conditions d’une plus forte cohésion sociale et d’un développement durable.
Intervenants : Dominique Verdoni, Università di Corsica - Fabienne Maestracci, membre du collectif Xylella Fastidiosa - Xavier Peraldi, Università di Corsica - Dilyana Slavova, membre du CESE

16h30 Table ronde
L’ambition d’une économie productive et innovante
Au cours des cinquante dernières années, l’économie corse a bâti son développement sur l’exploitation de la manne touristique, de l’économie résidentielle et de la rente publique. Elle en ressort aujourd’hui fragilisée, dépendante, productrice de fortes inégalités sociales et minée par des maux structurels (surreprésentation des TPE, problèmes de transmission d’entreprise, problèmes de qualification de la main d’œuvre,…) que la crise actuelle tend à mettre en relief d’une manière encore plus saisissante. Pourtant, de multiples initiatives, projets, stratégies témoignent d’une autre économie de la Corse, avec des acteurs dessinant de nouveaux possibles en termes de production et d’innovation. Cette table ronde tentera de dégager les questions essentielles que soulève l’affirmation encore balbutiante de cette économie entrepreneuriale et dynamique au regard des politiques européennes de développement.
Intervenants : Pasquin Flori, castanéiculteur - Jean-André Miniconi, président de la CGPME Corsica - Sébastien Bruneau, président de l’interprofession bois de Corse – Michel Rombaldi, Università di Corsica - Michalis Angelopoulos, maire de Samos, Grèce

Samedi 6 décembre 2014
Amphithéâtre Ribellu - UFR Lettres - Campus Mariani - Corti

9h30 Table ronde :
Construire de nouveaux liens politiques entre la Corse et l’Europe : quels horizons ?
Comme pour tout territoire régional, les liens entre la Corse et l’Europe sont largement administrés par les Etats centraux. Cette donnée largement dominante est souvent invoquée pour justifier l’absence de prise en compte des réalités locales par les instances européennes, à fortiori lorsque ces réalités sont celles de territoires périphériques. Pourtant, des passerelles et des espaces existent pour contourner cette contrainte. Cette table ronde se donnera pour dessein de faire le point sur les évolutions récentes des liens entre Europe et territoires, et s’agissant de la Corse, de mettre en lumière les possibles d’un dialogue plus riche et mieux structuré.
Intervenants : Marie-Paule Mancini Neri, Directeur Maison de l’Europe en Corse -André Fazi, Università di Corsica - Louis Orsini, Università di Corsica - Staffan Nilsson,membre du CESE - Conny Reuter, membre du CESE

11h30 Clôture des travaux
En présence de Paul Giacobbi, Président du Conseil exécutif de Corse


Retrouvez l'Université citoyenne "Faire l'Europe en Corse ?" en vidéo :


Contacts

Jean-Baptiste Calendini
Directeur de cabinet du Président
04 95 45 06 78
presidence@univ-corse.fr

Sylvia Flore
Responsable de la communication
04 95 45 02 71
flore@univ-corse.fr


Téléchargez le programme
Téléchargez l'affiche

 

JEROME CHIARAMONTI | Mise à jour le 06/03/2017
Rendez-vous

Du vendredi 05 décembre 2014 au samedi 06 décembre 2014

Amphi Ribellu, UFR Lettres, Campus Mariani, Corti