Partenaires pro | Svilupassi cù l'Università di Corsica
Partenaires pro |
Attualità

Signature de la convention-cadre entre l’Université de Corse et le Service d'Incendie et de Secours de Corse du Sud

L’Université de Corse, le CNRS et le Service d’Incendie et de Secours de Corse du Sud (SIS2A) signeront leur première convention-cadre de partenariat pour la période 2019-2023, mardi 2 avril 2019 à 14h30, Salle des Conseils, Bâtiment Desanti, Campus Grimaldi, Corte.

Cette convention s’inscrit dans un partenariat déjà existant ayant comme volonté commune de renforcer l’articulation entre la formation, la recherche et la formation par la recherche dans le domaine de la lutte et de la prévention des incendies.
En Corse, les recherches sur les feux de forêt ont commencé en 1994 à l’Université de Corse avec le CNRS, à une époque où les incendies marquaient fortement les esprits. En effet, la moyenne des surfaces parcourues entre 1990 et 2000 était de l’ordre de 7300 ha/an et le nombre de feux de l’ordre de 1200/an correspondant à une pression incendiaire très forte. Celle-ci a diminué au cours des vingt dernières années mais l’année 2017 est venue rappeler (637 départs de feu et 8034 ha parcourus) que les incendies peuvent être dévastateurs. Le phénomène « grand incendie » (surface > 100 ha) a été particulièrement marquant cette année-là puisque 11 incendies sur 637 ont parcouru 7055 ha, soit 2% des feux qui ont parcouru 88% des surfaces. 
Dans ce contexte, l’Université de Corse et le CNRS, en particulier à travers le projet structurant « FEUX » du laboratoire Sciences Pour l’Environnement, conduisent des recherches pour la modélisation et l'expérimentation des feux de végétation. Les travaux menés recouvrent des approches théoriques, numériques et expérimentales dans les domaines de la physique, de l’écologie, de la chimie, de l’informatique, du traitement de l’image et la vision.
Le SIS 2A, est chargé de la prévention, de la protection et de la lutte contre les incendies. Avec les autres services et professionnels concernés, le SIS2A concourt à la protection et à la lutte contre les autres accidents, sinistres et catastrophes, à l'évaluation et à la prévention des risques technologiques, chimiques ou naturels ainsi qu'aux secours d'urgence.

Aussi, l’Université de Corse, le CNRS et le SIS 2A décident d'effectuer une collaboration pluriannuelle (4 ans) afin d’unir leurs efforts dans le domaine de la prévision, de la prévention et de la lutte contre les incendies et dans l’étude des conditions induisant une vulnérabilité croissante du couvert végétal en Corse.
Les partenaires entendent notamment développer une synergie de la recherche et du développement ; l’objectif de ce projet commun est d’œuvrer à l’identification de dispositifs d’aide à la décision, au travers d’outils de simulation des problématiques que le SIS 2A identifie comme utiles et prioritaires à la réalisation des missions d’intérêt public dont il a la charge.
Les deux établissements s’accordent aussi quant à leur volonté de mener des actions de diffusion des résultats de ces travaux et de développer une nécessaire pédagogie autour des problématiques identifiées en Corse.

Le partenariat signé vendredi 15 mars 2019 engage les deux établissements dans un projet structurant pluriannuel créant les conditions d’un partenariat riche, vertueux à l’échelle du territoire insulaire corse. Dans une volonté partagée, il s’agit d’affronter, avec humilité mais aussi avec détermination et exigence, les grandes problématiques sociétales qui se posent aujourd’hui, plus particulièrement, au sein de notre espace naturel qu’est depuis toujours la Méditerranée.

Actions du partenariat

1- Actions scientifiques et expertises
Les partenaires s’engagent à collaborer, afin d’améliorer les connaissances scientifiques, sur les thématiques suivantes :
Accueil de chercheurs lors de situation de lutte pour une meilleure compréhension des enjeux et des contraintes et problématiques techniques des opérationnels,
Ingénierie de montage de projets de partenariats pour des projets régionaux, nationaux et internationaux (Projet de la Collectivité de Corse, PO Marittimo, H2020…etc.),
Collaboration autour de la réalisation de brûlages expérimentaux et de brûlages dirigés,
Aide à la localisation de zone de tests de drone,
Collaboration autour de la mise en place d’expérimentations visant à déterminer les sollicitations thermiques sur les constructions et la vulnérabilité des matériaux face à un incendie de végétation,
Collaboration en matière de simulation et d’usages d’outils de simulation dans le domaine des incendies de forêt, le SIS 2A s’engageant à fournir par écrit son retour d’expérience sur les outils testés qui auront été proposés par les Etablissements.
Réunion(s) et accueils annuel(s) pour une meilleure connaissance des deux structures et des points d’intérêt de chacun,
Collaboration en matière d’embauche et de formation d’apprentis et de stagiaires. L’Université de Corse s’engageant notamment à proposer chaque année pendant la durée de la convention, des stages d’une durée minimale de six mois, à la thématique coconstruite avec le SIS 2A , le SIS 2A s’engageant pour sa part à financer ces stages.
Ces connaissances devront permettre aux opérationnels de bénéficier d’un soutien scientifique à leurs activités en proposant des études et des outils d’aide à la décision.

2-Actions de valorisation et de diffusion des résultats des travaux de recherche
Les partenaires s’engagent également à collaborer sur des actions de valorisation et de diffusion des résultats des travaux de recherche, comme par exemple : 

la rédaction commune d’articles scientifiques internationaux,
la rédaction commune d’articles de vulgarisation et de rapports techniques,
l’ouverture aux organes de presse et autres réseaux de diffusion des résultats de la collaboration et actions collaboratives entreprises au service de la région.

L’objectif à terme est de faire connaitre les résultats des recherches engagées, au plan international pour les autres professionnels de la lutte incendie, ainsi que des scientifiques et gestionnaires et aux plans national et régional pour les différents acteurs de ces milieux.

3-Organisation de conférences
Les participants s’engagent enfin à organiser ou à participer en commun à des conférences ou colloques sur les sujets concernés. Des journées de restitution ou de vulgarisation scientifique des résultats de la collaboration sont envisagées

RAPOLANI CAMILLE | Mise à jour le 19/03/2019
Rendez-vous

Mardi 02 avril 2019 à 14h30

Salle des Conseils Bâtiment Desanti (administration | BU), Campus Grimaldi, Corti

Contact
En partenariat avec :
Service d'incendie et de secours de Corse du Sud