Partenaires pro | Svilupassi cù l'Università di Corsica
Partenaires pro |
Attualità

Signature de la convention-cadre entre l’Université de Corse et le Museum National d’Histoire Naturelle

L’Université de Corse et le Muséum national d’Histoire naturelle signeront leur première convention-cadre de partenariat 2019-2023, le vendredi 7 juin 2019 à Corte (10h30).

La biodiversité représente la diversité des êtres vivants et des écosystèmes : la faune, la flore, les bactéries, les milieux mais aussi les gènes et les variétés domestiques. Elle intègre aussi les interactions qui existent entre ces différents organismes et leur environnement. D’où sa complexité et sa richesse considérant que l’Homme n’est que l’un des maillons de cette diversité biologique.

Résultat de plusieurs milliards d’années d’évolution du vivant, la biodiversité est au fondement de notre alimentation, elle fournit des matières premières qui structurent nos économies et contribue au maintien de la qualité de vie. Elle offre enfin un patrimoine culturel inestimable. Mais elle est surtout fragile comme l’atteste un rapport publié en mai 2019 par le groupe d’experts de l’ONU sur la biodiversité (IPBES : plateforme intergouvernementale pour la biodiversité). Ce document brosse un tableau particulièrement pessimiste de l’avenir de la planète et questionne la place de l’Homme dans ces bouleversements.

En effet, plusieurs dangers menacent, aujourd’hui et dans les années à venir, l’équilibre global des écosystèmes : l’altération voire la destruction des habitats naturels, toutes les formes de pollution, l’urbanisation galopante, la dérive d’usages des sols et l’introduction malveillante ou fortuite d’espèces exotiques envahissantes.

Cette convention s’inscrit dans une volonté commune de renforcer l’articulation entre la formation, la recherche et la diffusion des connaissances entre les deux institutions. Dans le domaine des sciences naturelles et humaines, le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) contribue à la production, au développement et au partage des connaissances sur la diversité géologique et biologique de la Terre, sur la diversité des cultures et des sociétés et sur l’histoire de la planète. A cette fin, il a pour mission de développer en synergie la recherche fondamentale et appliquée, l’expertise, la valorisation, l’enrichissement, la conservation et la mise à disposition des collections et des données, la formation dont l’enseignement, l’action éducative et la diffusion de la culture scientifique et technique à l’intention de tous les publics.

L’Université de Corse propose depuis de nombreuses années des activités de formation et de recherche dans le domaine de l’environnement, de la préservation des ressources naturelles et patrimoniales, de l’ingénierie et la restauration écologique ainsi que sur la préservation et l’aménagement raisonné de l’espace naturel. Forte de ses partenariats avec les grands organismes de recherche nationaux, son identité scientifique s’articule autour de huit projets structurants pluridisciplinaires labellisés par le CNRS[1]. Chacun de ces projets allie recherche fondamentale et recherche appliquée dans une perspective de développement territorial et débouche sur des réalisations concrètes à haute valeur ajoutée. Des plateformes de recherche et développement contribuent alors au transfert de la recherche vers la société civile à l’instar de la plateforme Stella Mare (UMS CNRS/UCPP) qui a récemment travaillé et mis en commun ses compétences avec les chercheurs du MNHN dans le cadre du programme d’expéditions La Planète revisitée en Corse qui a débuté en mai 2019.

Cette convention-cadre pluriannuelle, d’une durée de 5 ans, permettra ainsi de développer des échanges vertueux dans les domaines suivants :

- des activités de recherche conjointes avec nos laboratoires en Sciences et Techniques (UMR CNRS SPE) mais aussi en Sciences Humaines et Sociales (UMR CNRS LISA). Il s’agira ici d’exploiter conjointement l’inventaire des espèces qui auront été étudiées lors des missions La Planète revisitée en Corse mais aussi de promouvoir toute forme d’expéditions conjointes sur le terrain pour un partage des connaissances scientifiques ;

- des échanges de chercheurs, d’enseignants et d’étudiants, notamment pour la préparation d’un doctorat ou dans le cadre des travaux de stages de fin d’études ;

- des directions scientifiques communes de travaux de thèse et le cas échéant, la coédition de publications à caractère scientifique ;

- l’organisation de cours mutuels et de séminaires communs particulièrement dans le cadre de la formation initiale de la carte de diplôme actuellement accréditée ;

- des opérations de communication sur la préservation de la biodiversité destinée au grand public ou aux scolaires par des actions de culture scientifique, technique et industrielle.

 

Aussi, le partenariat qui sera signé le 7 juin 2019 à Corte engage les organismes dans un projet structurant pluriannuel créant les conditions d’un partenariat riche et vertueux à l’échelle du territoire insulaire corse. Dans une volonté partagée, il s’agit d’affronter, avec détermination et exigence, les grandes problématiques sociétales qui se posent aujourd’hui, plus particulièrement, au sein de notre espace naturel qu’est depuis toujours la Méditerranée.

 

[1] Territoires, Ressources, Acteurs » (TerRA) ; Identités, cultures : les processus de patrimonialisation ; Champs ondes mathématiques et applications ; Énergies renouvelables ; Feux de forêts ; Gestion et valorisation des eaux en Méditerranée ; Ressources naturelles ; Simulation Informatique et Systèmes Ubiquitaires.

Muselli Marc | Mise à jour le 23/05/2019
Rendez-vous

Vendredi 07 juin 2019 de 10h30 à 12h00

Salle des conseils (4ème étage) Bâtiment Desanti (administration | BU), Campus Grimaldi, Corti

Contact
Proposé par :
Direction de la Recherche et du Transfert

En partenariat avec :
MNHN : Museum National d'Histoire Naturelle